05 octobre 2015

Le Soleil et la Lune font incessamment la course sans jamais gagner.

Coercitif, coercitive  adj. Qui contraint. Larousse de Poche, 1954 Il n'y a pas si longtemps, j'étais attablée dans un bar au doux nom de Liberté avec mon frère et des amis à lui. D'un naturel réservé, j'ai tendance à ne pas forcer mes qualités d'oratrice avec des gens que je ne connais pas. Surtout sur un débat sur le travail. Surtout quand on me lâche un mot comme "Coercitif". D'un côté de la table les amis tout en étude de sciences-po et thèse et de l'autre moi et mon frère et notre dyslexie latente. Le soir même, nous avons... [Lire la suite]

07 juin 2015

Mot

Entendu hier en présentation, par un professeur: << Tous les hommes rêvent mais pas de la même façon. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et découvrent que leur rêve n'était que vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont dangereux car ils sont susceptibles, les yeux ouverts, de mettre en œuvre leur rêve afin de pouvoir le réaliser. C'est ce que je fis. >> T. E. Lawrence, les Sept piliers de la sagesse
Posté par picotcamille à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2015

L'âge de Bronze des Hommes de Fer

"Durant l'âge du Bronze (de -2200 à -800) puis l'âge du Fer (de -800 à -52), de profondes évolutions touchent tous les aspects de la société : innovations technologiques, refonte des réseaux commerciaux et intensification des échanges, apports démographiques, accroissement de la hiérarchisation sociale, basculement, à partir du VIe siècle dans l'orbite culturelle et économique du monde méditerranéen, émergence de la ville et d'une économie monétaire, mise en place de pouvoirs politiques centralisés…" Site de l'INRAP ... [Lire la suite]
20 octobre 2014

La fuite

Courir. Sans jamais se retourner. Ne pas essayer de regretter. A quoi cela servirait? Mes yeux sont rivés droits devant moi. Je n'ai aucune conscience d'où peut-être ce que je fuis. Mes jambes volent presque. Mes genoux vont céder. Non. Courir. L'angle aiguë qui me sert de champs de vision, ne s'intéresse qu'à la fuite. Cherchez une cachette est un luxe que je ne peux me permettre. Je cours. Je ne vois qu'une fin possible, celle où à bout de force, je m'écroulerais. Déjà ma bouche manque de salive. Déjà j'ai l'impression de... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 juillet 2014

power of love

Et si on manifestait pour plutôt que contre? S'octroyer des temps de niaiserie, chopper le "feel good" de comédie américaine avec happy end à la fin. Croire au "power of love" de Barbarella. Tout en étant aussi active que Jane Fonda. Savoir, garder les yeux ouverts. Etre positif. S'efforcer à voir les choses du bon côté. Parce je crois sincèrement qu'on a toujours fait plus de chose avec optimisme. Sans pour autant être idiot, vindicatif, naïf. J'ai de moins en moins foi en la politique, la façon dont elle est représentée. Je suis... [Lire la suite]
24 avril 2014

Quousque Tandem

La chambre est dans le noir. La nuit est tombée d'un coup et ça fait  trois jours que l'électricité a été coupée. Par chance il y avait dans un placard une réserve de bougies. Alignées sur la table, ça donne un côté romantique. L'ironie de la situation. Matthias en rirai presque. Les nerfs. Les odeurs de fruits rouges et de vanille s'emmêlent. Projetant des ombres effrayantes sur les murs. Le visage de Grace Kelly, sur le poster de Rear Window prend une forme inquiétante.Il fait le tour de son deux pièces. Un sac à la main. Un... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 avril 2014

J'aime

Liste non exhaustive. Risque de changement de point de vue dans les prochaines secondes. Parce qu'il ne faut jamais rien fixer. Ne rien considérer comme acquis. J'aime l'odeur du tabac. Après une soirée chez moi, quand tout le monde est partis et que je me couche avec cette odeur. Je ne fume pas mais mes parents fumaient, avant. Pour moi c'est une présence. Une madeleine de Proust. J'aime aussi l'odeur du tabac sur l'homme que j'aime. Après une soirée, quand il n'est qu'à moi. J'aime me faire un thé, seule chez moi et flâner.... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 mars 2014

Le cryptogramme de l'hameçon

Voici une nouvelle que j'ai écrite. C'est un peu fille, un peu autobiographique et sans doute sans intérêt. Mais tant pis, ça m'endurcis. Et ça me permet de tester une pratique qui m'attire; l'écriture, que j'aimerai mêler avec le théâtre, le dessin, le cinéma, la danse. C'est le Cryptogramme de l'Hameçon.     Pas de Message. Mélissa tirait sur sa clope. Il faisait nuit et la lumière qui apparaissait à chaque bouffée était réconfortante. Une pause de cinq minutes en fin de service. Mélissa frissonne dans son stupide... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 janvier 2014

Pourquoi je filme?

Parce que j'aime ça Parce que ça bouge Parce que ça vit Parce que ça pleure Parce que ça rit Parce qu'au ciné On est dans le noir On est au chaud Entre un mec qui vous fait du genou Et une nana qui enlève le sien Devant un con qui parle trop fort Derrière un génie aux cheveux ébouriffés Qui vous empêche de lire les sous-titres Parce que ça danse Parce que ça chante Alors je plane Parce que c'est beau Parce que filmer c'est comme une femme C'est comme un homme Ça peut faire mal Ça vous écorche C'est parfois moche ... [Lire la suite]
01 novembre 2013

Brit-brit

J'avais 11 ans quand Baby One More Time sortait. Jusqu'à ce que j'arrive aux Beaux-arts, j'étais d'une gravité terrifiante. Déjà à 11ans. Voulant sortir du néant culturel que représentait pour moi ma ville natale, je m'efforçai de faire l'intello, gravité et prétention. Le superficiel non merci. Alors Britney Spears, je ne vous en parle pas. Et puis en février 2007 Britney se rase la tête. L'icône qui pète un câble, le choc des images officielles et officieuses, j'adore. Parce que ça me parle d'un sujet que je surkiffe, le genre.... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,