05 février 2016

Sylvia Plath

Pour mon anniversaire, un ami m'a offert un livre contenant les œuvres de Sylvia Plath. Jusque-là inconnue au bataillon, je me suis lancée, sachant que l'auteur avait tout pour me plaire, un talent étouffé par une époque et qui s'éteint en pleins vol.    J'ai dévoré la biographie qui commence le recueil. Elle est extrêmement bien faite, accompagnée d'extraits et de photos. Sylvia Plath est une écrivain américaine né en 1932. elle a eu une scolarité brillante, lui valant un stage d'été comme éditrice du magazine de mode... [Lire la suite]

02 mai 2015

L'âge de Bronze des Hommes de Fer

"Durant l'âge du Bronze (de -2200 à -800) puis l'âge du Fer (de -800 à -52), de profondes évolutions touchent tous les aspects de la société : innovations technologiques, refonte des réseaux commerciaux et intensification des échanges, apports démographiques, accroissement de la hiérarchisation sociale, basculement, à partir du VIe siècle dans l'orbite culturelle et économique du monde méditerranéen, émergence de la ville et d'une économie monétaire, mise en place de pouvoirs politiques centralisés…" Site de l'INRAP ... [Lire la suite]
04 novembre 2014

Hibernation

Un petit mot pour vous dire que la bibliothèque à mis devant mes yeux la saison 1 de Game of Thrones. J'ai réservée les deux suivantes. Maintenant que je suis prise au piège, je ne pourrai m'en sortir quand quand j'aurai tout vu. C'est un peu comme si La Caverne de la Rose d'Or m'avait donné rendez-vous 20 ans plus tard, qu'elle avait grandit avec moi. Et puis j'entre dans une nouvelle phase de travail. Plus en profondeur. Ma petite tête est moins disposée à écrire.     En ce moment je lis Adolphe de Benjamin Constant... [Lire la suite]
20 octobre 2014

La fuite

Courir. Sans jamais se retourner. Ne pas essayer de regretter. A quoi cela servirait? Mes yeux sont rivés droits devant moi. Je n'ai aucune conscience d'où peut-être ce que je fuis. Mes jambes volent presque. Mes genoux vont céder. Non. Courir. L'angle aiguë qui me sert de champs de vision, ne s'intéresse qu'à la fuite. Cherchez une cachette est un luxe que je ne peux me permettre. Je cours. Je ne vois qu'une fin possible, celle où à bout de force, je m'écroulerais. Déjà ma bouche manque de salive. Déjà j'ai l'impression de... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 août 2014

Manque

Il y a un livre que j'affectionne particulièrement. Quand il fait gris dehors. Quand la pluie mouille le bitume. Quand vous vous sentez neutre. Ni vraiment triste, ni vraiment gai. Quand un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Et surtout quand votre vie amoureuse à l'expansion d'un Bryophyllum daigremontianum en plein désert. C'est Manque de Sarah Kane. C'est du théâtre. Un livre avec quatre personnages qui ont comme seules dénomination et identification, une lettre. C, M, B et A. Il n'y a pas de situation, les personnages... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 juin 2014

Extorsion de James Ellroy

L'année scolaire se termine, je souffle un peu et je redécouvre le principe du temps libre. Je reprend le blog après une longue absence avec Extorsion de James Ellroy (en prêt à la bibliothèque).   Prologue: " Vingt ans que je croupis dans ce trou à rats. Aujourd'hui, on me dit que j'ai droit de me remémorer mes mésaventures et que je gagnerai mon lot de sortie si j'en tire un récit.  Tout ce fatras religieux que je méprisais quand j'étais même, c'est vrai. Il y a le paradis pour les braves gens, et l'enfer pour les... [Lire la suite]

07 mai 2014

Tout mon amour va à Ludovic Debeurme

Encore une fois je traînait dans le rayonnage des nouveautés de la bibliothèque. Encore une fois. Je crois que je ne voulais rien prendre. Parce que j'ai déjà pleins de livres à finir. Mais mes yeux, ces barbares, se sont arrêté sur une jolie couverture grise. Ocean Park Ludovic Debeurme. Mon cœur a fait un bon. Ludovic Debeurme est l'auteur de Lucille, une roman graphique que j'ai portée aux nues. Un flash love qui m'a extrait de la réalité pendant toute la lecture. Ou presque. Je ne suis revenue au monde que parce que le manque... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 novembre 2013

Brit-brit

J'avais 11 ans quand Baby One More Time sortait. Jusqu'à ce que j'arrive aux Beaux-arts, j'étais d'une gravité terrifiante. Déjà à 11ans. Voulant sortir du néant culturel que représentait pour moi ma ville natale, je m'efforçai de faire l'intello, gravité et prétention. Le superficiel non merci. Alors Britney Spears, je ne vous en parle pas. Et puis en février 2007 Britney se rase la tête. L'icône qui pète un câble, le choc des images officielles et officieuses, j'adore. Parce que ça me parle d'un sujet que je surkiffe, le genre.... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 septembre 2013

La comédienne de Somerset Maugham

"A ce moment , le jeune homme les rejoignit. Dans la voiture, Julie avait fait de son mieux pour le mettre à l'aise, mais il semblait encore très intimidé. Les cocktail étaient prêts, Michel les versa. Julie prit une cigarette et le jeune homme lui tendit du feu, mais il tremblait si fort, que, craignant qu'il ne pût approcher suffisamment l'allumette, elle lui prit la main pour la maintenir." Pour bénificier de la promotion dans le rayon livre du salon emmaüs, il fallais choisir plusieurs livres (quatre?). Dans ces cas d'extrême... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 août 2013

Biographie(s)

Prendre le temps de lire les livres que j'entasse dans ma bibliothèque. Voilà ma nouvelle bonne résolution pour la rentrée. J'ai commencé par Oscar Wilde et sa biographie par Philippe Julian dont j'ai donné quelques impressions à la fin de cet article là. La première chose qui m'a frappé dans ce livre, c'est le ton de biographe. Un peu vieillot et parfois alambiqué. La première édition date de 1967, c'est peut être ma réponse. Le livre est agréable parce que la personne de Wilde est fascinant. Il applique la fameuse recette de... [Lire la suite]