24 novembre 2013

The Seven Year Itch

Ça doit être l'arrivée de Noël. Mais je suis en mode "nostalgie". Après Sabrina, j'ai eu envie de me regarder un Marilyn Monroe. Pour finir sur la nostalgie, mon mini sapin en plastoc est décoré et j'ai mon calendrier de l'avent Super Mario. Je suis parée. Marilyn, je l'aime depuis la lecture de Blonde, de Joyce Carol Oates. Ce qui me fascine c'est la double personnalité, le public et le privé, Marilyn et Norma. Elle cristallise en fait pas mal de problématiques qui m'intéressent. Mais c'est un sujet inépuisable, sur lequel je... [Lire la suite]

20 novembre 2013

The Counselor-Cartel

La bande annonce du Counselor (le titre original est mieux, je développerai après) m'avait électrisé. Rythme, tension, casting quatre étoiles, tout ça me mettais l'eau à la bouche. The Counselor, est un film de Ridley Scott avec Michael Fassbender, Penélope Cruz, Cameron, Diaz, Javier Bardem et Brad Pitt. Si je tatillonne sur le titre c'est qu'il ne désigne pas du tout la même chose, The Counselor ("le conseiller" traduit par "maître" dans le film) c'est le personnage de Michael Fassbender. Alors que le Cartel c'est l'organisation,... [Lire la suite]
18 novembre 2013

Sichel

<< Mais moi, je ne crois pas en Dieu, et je n'espère qu'en moi-même, et je sais qu'il n'y a qu'une vie. Je suis une femme, et je veux avoir ma place avec le reste de l'humanité, et pour cela je suis prête à tout faire et à tout donner, et à tout trahir! Il n'est que temps! >> Sichel, Le pain dur de Paul Claudel Acte I, scène I   Une nouvelle citation qui me trotte souvent dans la tête...
Posté par picotcamille à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 novembre 2013

Sabrina

Quand je n'ai pas le moral, je me raccroche à des valeurs sûres, de vieux films de mon enfance ou qui font partie d'un souvenir agréable. Il y a Demy. Mais surtout les classiques hollywoodiens. Il y a quelques jours, j'ai regardé Sabrina de Billy Wilder. L'histoire est un conte de fée moderne, le récit et les personnages suivent le même shéma que dans ce type d'histoire. D'ailleurs les premiers mots du film sont "Il était une fois". Puis on nous décrit la demeure de la richissime famille Larrabee, un château évidemment, ses... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 novembre 2013

amour

"Adieu, Camille, retourne à ton couvent, et lorqu'on te fera de ces récits hideux qui t'ont empoisonnée, répo,ds ce que je vais te dire: Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 novembre 2013

La connerie (ter)

Ce que j'aime bien dans la publicité, c'est l'image qu'elle nous renvoie, les besoins qu'elle nous créé. Mais des fois, les ficelles sont tellement grosses que s'en est méprisant. Ll'image renvoyée est peu flatteuse quand on ne se fout pas de nous ouvertement. J'aimerai assister à l'élaboration d'une campagne publicitaire une fois dans ma vie. Voir à quel point on nous prend pour du bétail. Voire des cons. C'est ce que je pense quand je vois la nouvelle publicité pour une marque de magasin d'electroménagé dont le sigle est un carré... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2013

L'homme nu.

Je suis en train de changer. Auparavant c'est le nu féminin qui avait mes préférences pour les crobarts. Tout en courbes. Mais l'ami Ben Ben m'a invité voir L'exposition du Musée d'Orsay, Masculin/Masculin. Je suis en train de changer, et de trouver un corps masculin beau. Ma grande peine est qu'il n'y avait déjà plus de feuillets explicatifs à l'entrée de l'exposition. Du coup, je me lance dans une note sans filet. J'aurai pu chercher sur l'internet, mais je suis une fille comme ça, aventurière et sans filet. L'exposition est... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
03 novembre 2013

Mordre au travers

Mon Bff aime Virginie Despentes, son écriture, ses sujets, son personnage. Et c'est contagieux. Il m'a prêté un recueil de nouvelles Mordre au travers, publié chez les Librio à 2€. Ce sont des premières nouvelles, datant de 1994 puis mise en ordre chronologique la dernière nouvelle date de 1999. Peut-on qualifier ces histoires, d'histoire d'amour? Chez Despentes les histoires d'amours finissent mal en général. Ce livre tombe à point nommé. J'ai, aujourd'hui (je précise) la même vision de l'amour qu'elle. Négative. Pleurs, cris,... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 novembre 2013

Brit-brit

J'avais 11 ans quand Baby One More Time sortait. Jusqu'à ce que j'arrive aux Beaux-arts, j'étais d'une gravité terrifiante. Déjà à 11ans. Voulant sortir du néant culturel que représentait pour moi ma ville natale, je m'efforçai de faire l'intello, gravité et prétention. Le superficiel non merci. Alors Britney Spears, je ne vous en parle pas. Et puis en février 2007 Britney se rase la tête. L'icône qui pète un câble, le choc des images officielles et officieuses, j'adore. Parce que ça me parle d'un sujet que je surkiffe, le genre.... [Lire la suite]
Posté par picotcamille à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 octobre 2013

La Barque le soir par Claude Régy

Bâtiment du 104, la nuit. Je suis seule. J'aime bien aller au théâtre ou au cinéma seule. Ce soir là, je traîne ma mélancolie. Un homme vient me voir. Distribution de prospectus sur la pièce que nous allons voir. La Barque le soir de Tarjei Vesaas par Claude Régy avec Yann Boudaud, Olivier Bonnefoy et Nichan Moumdijan. L'homme m'explique aussi que l'entrée en salle ce fera ensemble. Pas de problème, je n'ai personne à qui parler. Attente. Puis on rentre. On passe dans un couloir éclairé aux néons roses. C'est agréable ce silence... [Lire la suite]