The Sweetest Thing ou Allumeuses! en France ou Bonjour l'amour au Québec, est un film de Roger Kumble sortie en 2002.

Le film s'ouvre sur des témoignages d'hommes relatant leurs mésaventures avec Christina (Cameron Diaz), séductrice qui ne rappelle pas et file de faux numéros (technique de base). On retrouve donc Christina et ses deux copines, la sulfureuse Courtney (Christina Applegate) et la romantique Jane (Selma Blair) qui vient de se faire larguer. Pour lui changer les idées, et comme à leur habitude, les filles vont se déchaîner sur la piste de danse, où elles sont maîtresses du jeu. Jusqu'à ce que Christina tombe sur Peter (Thomas Jane)...

The Sweetest Thing (2002) trailer - Cameron Diaz

The Sweetest Thing fait partie de ses films que tu vois une première fois en te demandant ce que tu as vu, le trouvant même un peu nase, et qui te hante longtemps après. Ça doit faire deux-trois mois que je l'ai vu (avec le BFF) et j'en reparlais encore avec mon frère et une copine cette semaine.

Soyons honnête, ce n'est pas un grand film, même peut-être pas un bon, mais ce n'est pourtant pas un mauvais film. Malgré ce que nous laisse entrevoir l'internet. Et je pense sincèrement qu'il est grand temps de redonner à ce film ces lettres de noblesse...ou du moins rehausser un peu le niveau (mon but est de remplir l'étoile restante sur allociné.fr!).

TheSweetestThing-Capture

Quand j'ai pris le dvd (à la bibliothèque my love), je m'attendais à une énième comédie sans grand intérêt, un peu drôle, très romantique, structurée comme n'importe quelle autre comédie sentimentale hollywoodienne. Quelle n'as pas été ma surprise quand j'ai vu que sous sa jaquette lisse se dressait du grand n'importe quoi à la pelle de pelleteuse. Par exemple il y a cette séquence hallucinante, un débrief de la soirée dans un restaurant cheap chinois, et le sujet principal étant le mec que Jane s'est tapé. Christina et Courtney s'empresse de lui demandé si elle a bien dis "les phrases" post-coïtales, et s'ensuit une chanson aux paroles telles que "You're too big to fit in here" ou "Your penis is a cadillac" etc (je vous met le lien ). Et tout le restaurant chinois aux nappes en papier se retrouve à danser sur cette chanson joyeusement, participant même aux paroles. Il faut savoir que cette séquence n'a pas été diffusée aux Etats-Unis. Tu m'étonnes. Le film est à l'image de cette séquence. Un humour cynique sur des sujets graveleux dans des situations improbables.

TheSweetestThing-map

On sent que ceux qui ont fait le film ont voulu se faire plaisir. Et le faire partager. Le scénario a été écrit par Nancy Pimental, une des scénaristes de South Park, et ça fait plaisir de retrouver cette "patte" là dans un film de ce genre. J'ai vu très peu d'épisode de South Park, et je ne crois pas que ce soit quelque chose qui m'attire. Mais mixé avec son opposé complet, je trouve ça passionnant. Les sujets qu'elle aborde et la façon dont elle les aborde est, selon moi, assez peu vue. Les personnages sont attachants, ils extrêmement bien construits. Par exemple, le personnage de Courtney au début du film est représenté comme la plus cynique et incrédule du groupe. Quand Christina lui raconte qu'elle a flashé sur Peter, elle pourrait s'en tenir à ses idéaux comme un mauvais PNJ à objectif limité, alors que non! C'est même Courtney qui prend l'initiative de bouger Christina, alors que cette dernière était déjà prête a enterrer l'histoire. Et ça (mais vous commencez à le savoir) j'aime bien! Au lieu d'enfermer Courtney dans le rôle de la salope libidineuse, on en fait un personnage d'amie à la fois forte et ouverte qui remet en question ces principes pour le bien de sa copine. Et tous les personnages sont un peu traités comme ça, avec énormement de bienveillance pour leurs défault et d'énormes qualités humaines.

 

TheSweetestThing

Après il faut quand même dire que le film a aussi ces lacunes. Rien que la façon dont est géré le quiproquo sur le marié est le gros point noir du film. Surtout qu'il n'y a pas besoin d'être particulièrement initié aux règles du genre pour se douter de la tournure des évènements. Ajoutez à ça certains passages un peu poussifs dans le grivois raté ou le plaisir perso, ça fait que The Sweetest Thing n'est pas vraiment un bon film. Mais comme dit mon BFF, "on dirait Very Bad Trip mais avec des meufs!" et il a raison. Et ça fait du bien quelquepart de voir des films avec des filles décomplexées!

Je vous conseille donc de regarder ce film, sans chercher plus loin que la déconne de nanas sympas, avec un bon pot de glace. Parce que le film si prête merveilleusement et qu'il fait chaud. Sinon je peux vous conseiller No String Attached ou Sex Friend de Ivan Reitman avec Natalie Portman et Ashton Kutcher. Je trouve que l'esprit est un peu le même, ça va moins loin peut-être dans le n'importe quoi, mais ça évite aussi les ratages liés à ça!

 

Sur ce passé un bon été! Pour le plaisir je vous met une musique qui flaire bon le sable chaud et le bikini ajusté!

zambla j'suis pas rassuré